Jardin

Binage de jardin : les bonnes techniques à adopter

Un jardin bien épanoui commence par un bon entretien. Le binage fait partie des opérations à pratiquer pour conserver le sol fertile et aéré. Le binage est intéressant pendant la saison chaude et les périodes estivales, mais en quoi consiste-t-il vraiment ?

Le principe du binage

De façon générale, le binage consiste à ameublir et à casser la croûte de la terre. Le but est d’éliminer les mauvaises herbes et surtout réduire l’arrosage du jardin. Grâce au binage, vous facilitez l’arrosage et la pénétration de l’eau dans les racines des plantes. C’est la meilleure méthode permettant de bien aérer le sol.

Les meilleures périodes pour faire le binage

Le binage se pratique au début du printemps, après les dernières gelées. Pendant la saison d’été, vous pouvez effectuer le binage à plusieurs reprises. Il est plus facile d’effectuer le binage 2 ou 3 jours après l’arrosage ou après une bonne pluie. En hiver, il est quand même possible de biner le jardin. Le but d’un binage pendant l’hiver est de se débarrasser des parasites et des larves sous terre. Pour cela, il faut le pratiquer quand il ne gèle pas.

Comment passer à un binage efficace ?

Pour procéder à un binage réussi, il faut émietter et casser le sol d’environ deux centimètres de profondeur. Avec cette profondeur, vous ne risquez pas d’endommager les racines des plantes de votre jardin. Par contre, le labourage est de 20 à 30 cm de profondeur. Vous pouvez effectuer le binage sur toutes les surfaces du jardin sans crainte.

Quels sont les bons outils de binage ?

Posséder les bons outils de binage est une priorité pour avoir un jardin bien entretenu. Il vous faut une binette à manche longue avec une lame. La serfouette et la griffe à dents sont essentielles pour griffer la terre. Pour un travail efficace et pour se faufiler dans tous les rangs des légumes, optez pour la petite griffe à trois dents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.